pêche de contrôle sur le vizézy

Le vendredi 17 septembre, un pêche électrique de contrôle a été réalisée sur le Vizézy par les agents de la fédération départementale. Cette pêche est effectuée chaque année sur trois points du cours d'eau. Elle sert de base pour évaluer l'évolution de la qualité du cours d'eau.
Nous avons pu constater le travail très important fourni par ces agents et techniciens tout au long de l'année pour effectuer ces nombreuses pêches, puis trier et analyser les données ainsi obtenues.

Le premier des trois points de contrôle était situé a l'amont de Montbrison sur un secteur classé en première catégorie. Les résultats sont conformes à ceux des années précédentes, avec une bonne densité de truites soit environ cent cinquante poissons pour un peu plus de cent mètres de rivière pêchée, nous n'avons noté la présence d'aucun poisson blanc ce qui dénote une bonne qualité de l'eau et du milieu.
Les truites capturées n'étaient pas d'une taille impressionnante, due à la pression de pêche depuis le mois de mars et au secteur pêché peu propice à l'habitat par de beaux sujets, mais c'est avec plaisir que nous avons observé un grand nombre de truitelles de l'année, signe d'une bonne reproduction l'hiver dernier.

les truites

le résultat de la pêche avant sa remise à l'eau


Le second point de pêche se trouvait à Bullieux, un peu en aval de la nouvelle station "SITEPUR" qui traite les rejets de l'aglomération Montbrisonnaise.
On peut dire que cette station d'épuration qui s'est tant fait attendre est un succès puisque de nombreuses espèces piscicoles ont été capturées dans une zone qui, il n'y a pas si longtemps était bien touchée par la pollution organique et bien pauvre en vie.
A noter surtout la capture de sept truites farios sur une bonne centaine de mètres de linéaire lorsqu'il n'y en avait qu'une l'an passé (certainement une pionnière) . Les salmonidés reconcquièrent leur territoire rapidement dès que les conditions de vie s'améliorent dans le milieu.

la pesée

les poissons sont soigneusement identifiès, mesurés, pesés et comptés


Le dernier secteur se trouve en plaine, près de la jonction du Vizézy avec le Lignon du Forez. C'est un secteur très dégradé par l'activité humaine et notament l'agriculture, le lit de la rivière a été détruit par les recalibrages,et autres remembrements, il s'est affaissé de plus d'un mètre et ne comporte pratiquement plus que du sable.
Cependant, la vie s'accroche dans ce milieu consternant et nous avons pu capturer un bon nombre de poissons de diverses espèces , notament un certain nombre de barbeaux qui sons ici dans leur biotope type, et ......
deux truites fario dont une truitelle de l'année, signe qu'il y a encore un peu de reproduction dans la partie basse de la rivière, un autre effet de la mise en route de la station d'épuration Montbrisonnaise ? En tout cas un espoir pour l'avenir

barbeau

un jeune barbeau fluviatile


retour à l'accueil
copyright la Gaule Montbrisonnaise all rights reserved