Le Vizézy:

Cette jolie rivière qui traverse la ville de Montbrison constitue bien le symbole de notre AAPPMA.
Il prend ses multiples sources à 1380 mètres d'altitude, dans les marais, de part et d'autre de la Grande Pierre Bazanne , sur la commune de Roche en Forez. Vers 1312 m, c'est déjà une rivière marquée. Après des gorges étroites, le Vizézy passe à Montbrison . Dessinant des méandres, il traverse paresseusement une partie de la plaine du Forez, dans une zone creusée d'étangs. Puis, à Poncins, il se jette dans le Lignon. Dans cette commune, la presqu'île formée par la confluence porte le nom de Vizézy.

Sa qualité piscicole est tributaire de la qualité de ses eaux : Pures dans la partie supérieure, elles abritent une jolie population de truites fario, c'est une rivière capricieuse ou la pêche n'est pas évidente ,vous pourrez la pratiquer plusieurs jours sans succès et d'un coup tomber sur une période d'activité importante des poissons qui vous procurera une journée faste. Ne vous fiez pas à la taille modeste de la grande majorité des poissons capturés, elle recèle de très belles pièces.
Le Vizézy est en réserve dans toute la traversée de la ville de Montbrison, le fait de pouvoir observer les très belles truites (plus de 30 cm en moyenne) qui l'habitent fait la joie des petits et des grands qui se promènent le long de ses quais.

A l'aval de Montbrison, à partir du pont Saint-Jean, il est classé en seconde catégorie piscicole, cependant, il abrite encore une forte proportion de truites. La passe à poissons du pont Saint Jean mise en place récemment A terme, nous espérons pouvoir demander le reclassement en première catégorie de tout le tronçon aval de la ville jusqu'au rejet de la station , sur la commune de Savigneux.

Plus bas, il rencontrait un gros problème de pollution du aux rejets de la station d'épuration de l'agglomération Montbrisonnaise.
Grâce à la construction de la station SITEPUR et aussi à l'amélioration du captage des eaux pluviales en centre ville, ce problèmes semble dorénavant corrigé. Les dernières études menées montrent que la vie reprend ses droits à l'aval le la station, zone qui était auparavant vierge non seulement de poissons mais aussi d'invertébrés.

Ensuite Le Vizézy coule en plaine jusqu'à sa confluence avec le Lignon du Forez à Poncins. De qualité irrégulière suivant les zones traversée, il abrite toujours quelques truites, parfois grosses, mais sa population piscicole est essentiellement composée de poissons blancs (chevesnes;barbeaux; gardon, goujons ) et aussi de carnassier (perches et brochets).
Il est à noter que, selon certains témoins, l'effet "SITEPUR" se fasse là; aussi sentir et que les populations piscicoles soient ici aussi en augmentation, la présence plus importante qu'avant de prédateurs tels les cormorans et les hérons l'attestant. A noter aussi certains témoignages qui permettent de penser que le retour du castor est effectif jusqu'à la commune de Mornand.


pour voire le résultat d'une pêche électrique réalisée en 2010 flèche


retour à; l'accueil
copyright la Gaule Montbrisonnaise all rights reserved